Rechercher
  • Barry Liptaako

Sécurité alimentaire et autonomisation de la femme rurale au Burkina Faso

L´ONG FarmSahel, dans sa volonté d´apporter son concours pour l´atteinte d´une indépendance financière de la femme rurale du Burkina Faso à travers l´agriculture et l´élevage a apporté un appui technique aux agricultrices du Centre-Sud. Ce mardi 10 août, ce sont des femmes de la commune rurale de Kaïbo, province du Zoundweogo qui en ont été les bénéficiaires.


En cette matinée du mardi 10 août, c´est à Kaïbo, localité située à une centaine de kilomètres de Ouagadougou, que l´ONG FarmSahel en collaboration avec la direction provinciale d´agriculture du Zoundwéogo a tenu une journée-conseil avec les agricultrices. Cette journée intervient en milieu de la campagne agricole et en postlude d´un précédent don de semence, d´engrais et de pulvérisateurs. L´objectif étant pour Farmsahel d´outiller les femmes sur les bonnes techniques culturales afin d´accroitre leur productivité et par ricochet leur indépendance financière. Selon la Directrice exécutive de FarmSahel, Madame Madjalia SEYNOU/ ILBOUDO « Au regard de la place de la femme en général et femme rurale en particulier dans la résilience des ménages, il apparait primordial de lui accorder un plus grand intérêt. Et à FarmSahel nous faisons de l´autonomisation de la femme rurale notre cheval de bataille et nous la plaçons au cœur de nos politiques de développement… »


Ce sont des bénéficiaires contentes qui ont accueilli les hôtes qui viennent à point nommé selon la représentante des femmes de Kaïbo. Elles ont d’ailleurs profité de la présence de la directrice pour lui réitérer leurs vifs remerciements à l´endroit de FarmSahel et prendre l´engagement d´œuvrer afin que les efforts de l´institution ne soient pas vains. L´occasion était aussi bonne pour exprimer quelques besoins notamment l´absence d´activités rémunératrices en saison sèche et leur souhait d´obtenir dans la mesure du possible des micro-crédits afin de soutenir leurs efforts continuels dans la prise en charge de leurs familles respectives.




Vers une rentabilisation de la production des femmes de Kaïbo


Pour rappel, afin de rentabiliser et d´encourager les femmes de Kaïbo, les productions des femmes à l´issue de cette campagne agricole seront rachetées par la mairie et redistribuées dans les différents établissements scolaires pour alimenter les cantines. De ce fait, le partenariat entre la mairie et FarmSahel devrait permettre à 438 femmes d´obtenir des revenus en vue de la prise en charge de leurs ménages respectifs.

Dans les jours à venir FarmSahel entend mener une journée de reboisement et diverses autres activités, afin de booster le développement socio-économique des femmes de Kaïbo, Bindé et de toute la région du Centre-Sud.


À titre d´information, FarmSahel est une ONG à but non lucratif intervenant dans la région du Centre-Sud qui a pour objectif de promouvoir un système agricole durable en fournissant notamment aux agricultrices rurales du matériel agricole, des intrants et des formations de qualité́ pour leur autonomisation financière.



13 vues0 commentaire