Rechercher
  • FarmSahel

Sécurité alimentaire au Burkina Faso : L’ONG “FarmSahel” apporte son soutien aux femmes de Bindé



Pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, d’énormes efforts doivent être consentis. Dans ce cadre, l’ONG “FarmSahel” dont la vision est de soutenir les agriculteurs traditionnels à faible revenu dans la région subsaharienne de l’Afrique, a entrepris d’apporter un soutien aux femmes rurales du Burkina Faso. Des femmes de la commune rurale de Bindé, province du Zoundwéogo, ont reçu du soutien ce vendredi 9 juillet 2021.

Kaïbo, localité située à une centaine de kilomètres de Ouagadougou. C’est dans ce village que nous sommes en cette matinée. En pleine saison pluvieuse, l’on constate de la verdure, signe que les pluies ne manquent pas dans cette partie du Burkina. Et ça tombe bien, car les femmes de la commune de Bindé recevront des semences, des engrais et des pesticides.

De la part de l’ONG FarmSahel, le présent don a pour objectif de soutenir les femmes à accroitre leur autonomie. Selon le représentant de la directrice générale de FarmSahel, Thomas Yaméogo, « l’autonomisation des femmes dans l’agriculture est un élément essentiel pour renforcer la résilience des ménages en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle au Burkina Faso ». Il est important alors, selon ses propos, de fournir des efforts dans ce sens.


Une pierre deux coups


Il faut noter que la production des femmes à l’issue de cette saison pluvieuse sera entièrement rachetée par la mairie afin de ravitailler les cantines scolaires. Une manière pour la mairie de Bindé de faire d’une pierre deux coups. « Les semences et les engrais vont permettre de soutenir les femmes afin qu’elles s’autonomisent. Aussi, les récoltes vont servir à approvisionner les cantines scolaires », a laissé entendre le maire, Firmèn Conombo.


Pour le bourgmestre de la commune, cette attitude vise également à offrir des repas de qualité à leurs enfants pendant l’année. Une idée soutenue par Bintou Nana qui indique que « c’est très bien. Nous ne savions pas quel type de nourriture nos enfants mangeaient à l’école. Nous n’avions pas la capacité de juger la qualité des vivres utilisés. Maintenant, comme c’est nous-mêmes qui allions approvisionner les cantines, nous savons que ça sera des vivres de qualité ».

Le don de FarmSahel se compose d’une tonne de Niébé Komcallé, 438 bidons de pulvérisateurs, 438 insecticides Vitasol bio sols sains. Le tout d’une valeur totale de 5 millions de Francs CFA. Ce sont 438 femmes de la commune de Bindé qui ont bénéficié de cet appui de l’ONG.



Pour la suite de son appui, FarmSahel entend très prochainement mener des opérations de reboisement et d’autres types d’activités toujours dans le but de participer au développement socio-économique des femmes.

En guise d’information, il faut noter que FarmSahel est une ONG à but non lucratif qui a pour objectif de promouvoir un système agricole durable en fournissant notamment aux agricultrices rurales du matériel agricole, des intrants et des formations de qualité.


Basile SAMA

Burkina 24

4 vues0 commentaire